Stanley Horne (1912 - 1995)

   

 

Stanley Horne (1912 - 1995) intronisé en 1996        

Stan Horne, considéré l’un des premiers canadiens à s’illustrer sur le circuit du golf professionnel dans les années 30 et 40, fut en quelque sorte un pionnier.

Au cours de sa brillante carrière, il fut symbole en tant que professionnel de club. Partout au pays, on reconnaissait en lui un farouche compétiteur dont la qualité de jeu lui valait le respect de ses pairs partout en Amérique du Nord. De nature affable, en tout temps serviable envers ses membres, il s’avéra également une source d’inspiration pour les trente-trois assistants qu’il eut à former.

Né en Angleterre en 1912, il n’avait que six mois lorsque sa famille s’établit à Fonthill, Ontario. Son père fut embauché à titre de surintendant du Club Lookout Point, là même où le jeune homme débuta sa carrière comme cadet.

À l’âge de douze ans, il enlevait son premier tournoi amateur en remportant le Championnat junior de l’Ontario. Trois ans plus tard, il était sacré champion du Club Fonthill et, en 1929, il entreprenait une carrière professionnelle qui serait ponctuée de nombreux triomphes.

Horne travailla sous les ordres du renommé professionnel enseignant Art Keeling avant de devenir professionnel de tournée au Club Ottawa Hunt de 1936 à 1938.

En 1939, Horne transportait ses pénates au club de golf Islemere et y oeuvra pendant vingt-neuf années, ne quittant cet endroit que pour se consacrer à la conception et construction d’un parcours de golf à l’Île des Sœurs. Son rêve devenu réalité, il y demeura jusqu’à l’âge de la retraite.

Au nombre de ses victoires, il faut compter :

·Trois championnats de l’Association des golfeurs professionnels du Canada (1936, 1937 et 1938) et il terminait deuxième deux fois (1939 et 1941);

·Classé meilleur golfeur professionnel canadien de 1937 à 1940;

·Il recevait deux invitations pour le Tournoi des Maîtres à Augusta National, sa meilleure performance a été une 15e place en 1938;

·Huit victoires à l’Omnium du Québec (1937, 1939, 1942, 1944, 1946, 1949, 1953 et 1962);

·L’Omnium printanier de l’Association de golf du Québec en 1939;

·Deux conquêtes du trophée Millar, emblème du Championnat des golfeurs professionnels du Canada en partie par trou (1946 et 1948) et deux fois à la finale (1937 et 1952);

·En 1937, il partagea le titre de la coupe Rivermead étant le meilleur Canadien à l’omnium et il rapportera seul cet honneur en 1939;

·Une victoire au Championnat senior du Canada en 1962.

Au fil des années, Horne devait vivre des moments exaltants, se retrouvant au sein du même groupe que son idole Ben Hogan lors de l’Omnium du Canada de 1942 au Club Mississauga. Dix ans plus tard, il représentait le Canada au tournoi international disputé au club de golf Beaconsfield où lui et Jules Huot devaient triompher de Ben Hogan et Peter Lawless dans une partie à quatre balles. Ce tournoi, dont l’enjeu était le trophée Hopkin, se modelait alors sur les matchs du Ryder Cup moderne et deviendrait par la suite la Coupe du Canada (maintenant la Coupe du Monde).

Un autre grand moment de la carrière de Horne fut sa participation à l’Omnium de Miami en 1937, là où il prit la commande du tournoi au terme des deux premières rondes avant de se voir relégué au troisième rang derrière le vainqueur Sam Snead, auteur de deux rondes finales de 66. Horne détient également un record mondial ayant enregistré un remarquable neuf de 26 au Club Dubstead de Orlando, Floride, en 1946 lors d’une ronde précédant l’Omnium d’Orlando. Ses partenaires de jeu étaient Jules Huot, Ed Furgot et Denis Champagne.

 

Membres intronisés au Temple de la renommée du golf du Québec

Pierre Archambault (1944 - ) intronisé en 2017

Gordon Baxter Taylor (1909 – 1999) intronisé en 1996
Adrien Bigras (1938 - ) intronisé en 2005
Jocelyne Bourassa (1947 -) intronisée en 1996
Mario Brisebois (1953 -) intronisé en 2018
Graham Cooke (1946 -) intronisé en 2008
Judy Darling-Evans (1937 -) intronisée en 1998
Pat Fletcher (1916 – 1985) intronisé en 1998
André Gagné (1944 - ) intronisé en 2016
Damien Gauthier (1913 – 1999) intronisé en 2000
Christopher Howard Gribbin (1921 – 2012) intronisé en 1996
Mary Ann Hayward (1960 - ) intronisée en 2011
Stanley Horne (1912 – 1995) intronisé en 1996
Jules Huot (1908 – 1999) intronisé en 1996
Les huit frères Huot - intronisés en 1996
Karl Kaspar Keffer (1882-1955) - intronisé en 2016
Bill Kerr Sr. (1911 – 1997) intronisé en 1997
Albert Henri Murray (1887 - 1974) intronisé en 1996
Charles Richard Murray (1882 – 1939) intronisé en 1996
Jacques Nols (1945 - ) intronisé en 2012
Debbie Savoy Morel (1953 -...) intronisée en 2017
Robert "Bob" Vokey (1939 - ) - intronisé en 2017