Jules Huot (1908 - 1999)

   

 

Jules Huot (1908 - 1999) intronisé en 1996        

Bien qu’il soit impossible d’attribuer à un seul individu la métamorphose du golf en sol québécois, il faut quand même savoir reconnaître que Jules Huot y a joué un rôle prédominant.

Même s’il se voulait le berceau du golf en Amérique du Nord, le Québec d’alors ne parvenait guère à intéresser sa population à la pratique de ce sport. Mais cela devait tout changer lorsque « le petit Jules », comme on le surnommait à l’époque, étonna le pays tout entier en remportant le Championnat des golfeurs professionnels du Canada en 1934.

Huot fut le premier golfeur canadien-français à devenir une vedette nationale. Né le 7 janvier 1908 à Boischatel, il s’initia au golf en tant que cadet au club de golf Royal Québec, situé face à la résidence familiale.

Deuxième enfant d’une nombreuse famille dont la renommée au golf allait devenir légendaire, il contribuait de ses économies au bien-être des siens. Il allait devenir peu après l’adjoint du professionnel Frank Locke qui, fort impressionné par le jeune homme de seize ans, décida de l’inscrire à l’Omnium du Québec de 1924.

Deux ans plus tard, il s’installa au club Lac St-Joseph. L’année suivante, on le trouvait au Club de golf Kent où, de 1927 à 1929, il oeuvra comme surintendant avant de devenir le professionnel en titre en 1930 – il était le premier Québécois à accéder à un tel poste. Quinze années plus tard, soit en 1945, il arrivait au prestigieux club de golf Laval-sur-le-Lac et y demeurait jusqu’à sa retraite en 1970.

Malgré tout son succès comme professionnel de club, ce fut surtout sa carrière de joueur qui attira les regards. Dix-sept victoires, en plus de nombreuses deuxièmes positions. Son palmarès :

·Trois titres au Championnat CPGA (1934, 1939 et 1946) et quatre deuxièmes positions à ce même championnat (1945, 1947, 1950 et 1952);

·Une victoire à l’Omnium d’Ontario (1955);

·Quatre fois meilleur canadien, dont deux à l’Omnium canadien (1931 et 1935) et deux à l’Omnium Labatt, tournoi sanctionné par le PGA (1953 et 1954);

·Trois victoires à l’Omnium du Québec (1934, 1945 et 1958);

·Cinq victoires au Championnat des professionnels du Québec (1946, 1947, 1955, 1958 et 1959);

·Quatre victoires à l’Omnium printanier (1932, 1935, 1951 et 1952.

Sa brillante carrière compte aussi :

·Représenter le Canada à quatre reprises lors des matchs du Trophée Hopkins (1952, 1953, 1954 et 1955);

·En 1954 participer à la Coupe du Canada – devenue depuis la Coupe du Monde;

·Trois participations au Tournoi des Maîtres (1935, 1936 et 1940);

·Le premier canadien à signer une victoire lors d’un tournoi sanctionné par la PGA américaine – à l’Omnium General Brock disputé à Fonthill, Ontario, en 1937.

La victoire au General Brock fut une émouvante surprise, certes, mais Huot devait continuer sur sa lancée en prenant la commande après la troisième ronde de l’Omnium de Los Angeles en 1937, ceci malgré une vilaine grippe. Il n’en fallait pas plus pour lui assurer une renommée internationale.

Huot qui se percevait davantage comme professionnel de club, s’était montré l’égal des professionnels de tournée, tel que Cooper, Ralph Guldahl, Byron Nelson, Craig Wood, Sam Snead et Ben Hogan.

 

Membres intronisés au Temple de la renommée du golf du Québec

Pierre Archambault (1944 - ) intronisé en 2017

Gordon Baxter Taylor (1909 – 1999) intronisé en 1996
Adrien Bigras (1938 - ) intronisé en 2005
Jack Bissegger (1932-2009) intronisé en 2019
Jocelyne Bourassa (1947 -) intronisée en 1996
Mario Brisebois (1953 -) intronisé en 2018
Graham Cooke (1946 -) intronisé en 2008
Judy Darling-Evans (1937 -) intronisée en 1998
Pat Fletcher (1916 – 1985) intronisé en 1998
André Gagné (1944 - ) intronisé en 2016
Damien Gauthier (1913 – 1999) intronisé en 2000
Christopher Howard Gribbin (1921 – 2012) intronisé en 1996
Mary Ann Hayward (1960 - ) intronisée en 2011
Stanley Horne (1912 – 1995) intronisé en 1996
Jules Huot (1908 – 1999) intronisé en 1996
Les huit frères Huot - intronisés en 1996
Karl Kaspar Keffer (1882-1955) - intronisé en 2016
Bill Kerr Sr. (1911 – 1997) intronisé en 1997
Albert Henri Murray (1887 - 1974) intronisé en 1996
Charles Richard Murray (1882 – 1939) intronisé en 1996
Jacques Nols (1945 - ) intronisé en 2012
Debbie Savoy Morel (1953 -...) intronisée en 2017
Daniel Talbot (1953-…) intronisé en 2019
Robert "Bob" Vokey (1939 - ) - intronisé en 2017