Gordon Baxter Taylor (1909 - 1999)

   

 

    Gordon Baxter Taylor (1909 - 1999) intronisé en 1996        

À l’instar d’une douzaine ou plus de ses pairs, Gordon B. Taylor comptait parmi « les boys de 1932 », vocable qui traduisait alors la soif de victoire de ce groupe d’élite à la veille de compétitions ou championnats propres aux amateurs.

La commande était de taille, il va sans dire, mais Taylor et ses copains en furent plus qu’à la hauteur.

Taylor, né à Montréal le 10 octobre 1909, se voulait un athlète aux multiples talents. Il joua au football et basketball en plus d’exceller au hockey pour les Royaux de Montréal. Avant de se consacrer au golf, il remporta un championnat québécois en plongeon et fut considéré un espoir olympique dans cette discipline.

La première victoire de Taylor fut inscrite en 1930 en tant que membre de l’équipe du Québec Coupe Willingdon. Deux années plus tard, soit en 1932, il remporta un premier titre individuel en éclipsant un groupe de golfeurs élite à l’occasion du Tournoi Shield du Manoir Richelieu.

À peine deux semaines plus tard, ce à la grande surprise des autres provinces, il remportait le Championnat amateur du Canada.

Selon les journaux de l’époque, ce n’était pas tant sa victoire qui confirmait sa place au sein de l’élite du golf amateur mais davantage son style de jeu. On y notait surtout son élan naturel, ses coups de départ longs et précis. Sa modestie et son comportement dénué de toute prétention lui avaient gagné bien des admirateurs.

En 1934, il fut champion amateur du Québec. L’année suivante en 1935, il enregistre le meilleur pointage chez les amateurs à l’Omnium du Canada et fait partie de l’équipe qui allait compétitionner au Royaume-Uni. Son retour au pays coïncidait avec l’inauguration d’un nouveau tournoi, le « Duke de Kent ». Bien qu’épuisé par le long voyage, il prit part au tournoi et remporta la victoire.

La Deuxième Guerre mondiale vint interrompre momentanément la carrière de Taylor. Soldat d’infanterie, il combattit en Normandie et fut blessé au bras gauche.

Or, cette blessure ne sembla guère nuire à l’ensemble de son jeu, la qualité de son élan lui assurant le championnat du club à Kanawaki en 1931, de même que celui du Club Mount Bruno une cinquantaine d’années plus tard.

Taylor fut le capitaine de la première équipe canadienne à participer au Tournoi de golf du Commonwealth de 1934; on le trouva également au sein de nombreuses équipes provinciales et internationales.

En tant que sénior, Taylor représenta le Canada à plusieurs reprises dans les matches contre le Royaume-Uni et les Etats-Unis et fut capitaine de l’équipe en 1964. Les championnats du Canada (1966 et 1968) et du Québec (1967) figurent également à son palmarès de golfeur sénior.

Taylor consacra aussi 50 années de sa vie au service de l’AGQ et de l’ARGC. Président de l’AGQ en 1949, promu au niveau national l’année suivante, il agit à titre de Gouverneur de 1950 à 1964 et de président en 1959. De 1965 à 1977, il oeuvra au sein du comité consultatif de l’ARGC et devint Gouverneur honoraire en 1978. De plus, il assuma la présidence de l’Association de golf sénior du Canada en 1978 et 1979.

 

Membres intronisés au Temple de la renommée du golf du Québec

Pierre Archambault (1944 - ) intronisé en 2017

Gordon Baxter Taylor (1909 – 1999) intronisé en 1996
Adrien Bigras (1938 - ) intronisé en 2005
Jack Bissegger (1932-2009) intronisé en 2019
Jocelyne Bourassa (1947 -) intronisée en 1996
Mario Brisebois (1953 -) intronisé en 2018
Graham Cooke (1946 -) intronisé en 2008
Judy Darling-Evans (1937 -) intronisée en 1998
Pat Fletcher (1916 – 1985) intronisé en 1998
André Gagné (1944 - ) intronisé en 2016
Damien Gauthier (1913 – 1999) intronisé en 2000
Christopher Howard Gribbin (1921 – 2012) intronisé en 1996
Mary Ann Hayward (1960 - ) intronisée en 2011
Stanley Horne (1912 – 1995) intronisé en 1996
Jules Huot (1908 – 1999) intronisé en 1996
Les huit frères Huot - intronisés en 1996
Karl Kaspar Keffer (1882-1955) - intronisé en 2016
Bill Kerr Sr. (1911 – 1997) intronisé en 1997
Albert Henri Murray (1887 - 1974) intronisé en 1996
Charles Richard Murray (1882 – 1939) intronisé en 1996
Jacques Nols (1945 - ) intronisé en 2012
Debbie Savoy Morel (1953 -...) intronisée en 2017
Daniel Talbot (1953-…) intronisé en 2019
Robert "Bob" Vokey (1939 - ) - intronisé en 2017