Mario Brisebois (1953- )

(Photo d'Ovation médias) 

Mario Brisebois - intronisé en 2018 

 

Chroniqueur sportif depuis plus de 45 ans, il aura aussi laissé
sa marque sur l’univers du golf en Mauricie, au Québec et au Canada

 

Le 12 septembre 2018, Mario Brisebois, le célèbre chroniqueur du Journal de Montréal, actuel blogueur de Golf Canada et de mongolf.ca ainsi que collaborateur précieux de la Revue Golf International, est devenu le 29e membre intronisé au Temple de la renommée du golf du Québec.

Originaire de la Mauricie, Mario s’est d’abord démarqué parmi les juniors du club de golf Shawinigan et sur la scène provinciale. Il a d’ailleurs été sélectionné pour représenter Golf Québec, anciennement connue sous le nom d’Association de golf du Québec (AGQ), dans la prestigieuse compétition pour la Coupe Williamson disputée en 1970 au Aronimink Golf Club, à Philadelphie. Ce fut indiscutablement un grand honneur pour sa région dont peu de juniors ont eu la chance d’atteindre des tournois d’une telle envergure.

Par la suite, ses études puis sa carrière naissante de chroniqueur au Journal de Montréal lui laissant moins de temps à consacrer à la pratique sportive, il a cessé de participer aux compétitions de golf amateur. Heureusement, l’histoire d’amour de Mario pour le golf ne s’arrête pas là. En 1973, il était aux premières loges lors du triomphe de Jocelyne Bourassa au tournoi « La Canadienne » disputé au club Municipal de Montréal. Et avec raison puisqu’il n’était rien de moins que le cadet attitré de la grande de dame, également Shawiniganaise, en ce moment historique.

Dans sa carrière de journaliste, Mario se sera consacré plus particulièrement au golf, au tennis ainsi qu’au ski et il s’est toujours fait un point d’honneur de s’intéresser à tous les aspects des sports qu’il couvrait. Il a d’ailleurs été nommé journaliste par excellence par Tennis Québec en 1985 et intronisé au Temple de la renommée du ski des Laurentides en 2003.

Mario a toujours eu à cœur de soutenir la relève québécoise et nombreux sont les athlètes qui, grâce à lui, ont bénéficié d’une couverture exceptionnelle tout au long de leur développement athlétique, tant chez les amateurs que chez les professionnels. C’est avec bonne humeur, dynamisme et une générosité extraordinaire qu’il aura fait la promotion du sport dans la province et au Canada. Son œuvre et son leadership lui ont valu la reconnaissance et le respect des athlètes et de toute l’industrie.

Chez Golf Québec plus particulièrement, nous lui devons aussi, à lui et à son groupe de chroniqueurs spécialisés en golf, la création du prix Pierre-Nadon qui est remis annuellement, depuis 2005, a une personne qui a laissé sa marque en contribuant activement au développement et à l'avancement du golf québécois.

Membres intronisés au Temple de la renommée du golf du Québec

Pierre Archambault (1944 - ) intronisé en 2017

Gordon Baxter Taylor (1909 – 1999) intronisé en 1996
Adrien Bigras (1938 - ) intronisé en 2005
Jocelyne Bourassa (1947 -) intronisée en 1996
Mario Brisebois (1953 -) intronisé en 2018
Graham Cooke (1946 -) intronisé en 2008
Judy Darling-Evans (1937 -) intronisée en 1998
Pat Fletcher (1916 – 1985) intronisé en 1998
André Gagné (1944 - ) intronisé en 2016
Damien Gauthier (1913 – 1999) intronisé en 2000
Christopher Howard Gribbin (1921 – 2012) intronisé en 1996
Mary Ann Hayward (1960 - ) intronisée en 2011
Stanley Horne (1912 – 1995) intronisé en 1996
Jules Huot (1908 – 1999) intronisé en 1996
Les huit frères Huot - intronisés en 1996
Karl Kaspar Keffer (1882-1955) - intronisé en 2016
Bill Kerr Sr. (1911 – 1997) intronisé en 1997
Albert Henri Murray (1887 - 1974) intronisé en 1996
Charles Richard Murray (1882 – 1939) intronisé en 1996
Jacques Nols (1945 - ) intronisé en 2012
Debbie Savoy Morel (1953 -...) intronisée en 2017
Robert "Bob" Vokey (1939 - ) - intronisé en 2017