Golf Québec

Les premières compétitions provinciales

Fière de ses 100 ans, Golf Québec vous propose une série d’articles qui serviront à faire connaître son histoire ainsi qu’à mettre en valeur ses bâtisseurs et ses moments forts. À la fin de 2020, ces chroniques pourront être regroupées pour former un programme souvenir.

 

Les premières compétitions provinciales

Comme nous l’avons vu dans la chronique précédente, c’est à partir du 5 avril 1920 que l’Association de Golf de la Province de Québec (AGPQ) est devenue la seule organisation à contrôler le sport du golf dans la province. Son double objectif était d’unir les clubs de golf du Québec pour qu’ils puissent se prévaloir des services de gouvernance et de développement du golf rendus par l’Association et d’organiser des tournois.

Ce faisant, les championnats provinciaux annuels ont eu lieu pour la première fois au Country Club de Montréal, à Saint-Lambert, ce qui regroupait également l’Omnium du Québec et le Championnat amateur du Québec. Les deux jours de compétition des 18 et 19 juin 1920 furent couronnés de succès avec 164 inscriptions en quatre catégories distinctes.

La première journée regroupait 12 professionnels, 7 assistants-professionnels et 48 dames. Le quotidien The Gazette relate que le parcours était en excellente condition, prêt à accueillir les participants pour un défi digne des grands championnats. Dame Nature a même apporté sa touche « typiquement écossaise » au tableau avec une agréable brise, une belle luminosité et un ciel lourd de nuages qui ont, bien entendu, fini par en mouiller plus d’un en fin de journée.

Chez les professionnels, l’honneur revint à Arthur Woodward du club hôte avec des rondes de 74 et 76 disputées en une journée. Trois joueurs ont terminé à deux coups du champion et une prolongation de neuf trous était prévue en pareil cas pour déterminer la deuxième position, en plus des 36 trous réglementaires, le tout dans la même journée! C’est Charlie Murray du Royal Montreal qui prévalut avec un pointage de 37 devant Karl Keffer du Royal Ottawa (38) et Albert Murray de Kanawaki (42). Fait intéressant, ils sont maintenant tous intronisés au Temple de la renommée du golf du Québec!

Chez les assistants, William Mulligan du Royal Ottawa l’emporta par une ronflante avance de 18 coups grâce à des rondes de 82 et 87. Rien n’indique s’il était parent avec David Mulligan du Country Club à qui certains attribuent l’origine du fameux « mulligan » au golf.

Madame Frank Ahearn du Royal Ottawa a remporté le titre provincial chez les dames, contribuant de surcroît à la victoire de son équipe dans une compétition regroupant neuf équipes de quatre joueuses provenant de sept clubs différents. Son pointage de 90 constituait alors le meilleur pointage jamais réalisé par une dame au Country Club!

Mademoiselle Molly McBride a attiré l’attention des nombreux spectateurs présents en remportant la compétition du plus long coup de départ avec trois claques de 196, 187 et 188 verges. Il y avait aussi une compétition de coups d’approches et de coups roulés remportée par madame Hamilton Irwin du Royal Montreal avec un pointage de 9. Remarquons, avec un brin d’humour, l’évolution des mœurs dans notre société alors que les femmes mariées de l’époque étaient encore identifiées par le nom de leur époux.

Le lendemain, le vétéran T. B. Reith de Beaconsfield devenait le premier champion amateur de cette nouvelle ère provinciale avec des rondes de 80 et 76. Cette victoire s’ajoutait à celle de 1914 alors qu’il avait dominé le championnat du City & District de Montréal. C’est le quatuor Royal Montreal no. 1 qui enleva la compétition regroupant 10 équipes. Fait à signaler, on recherche encore les cartes de pointages de 14 des 94 joueurs ayant pris le départ! Les journaux de l’époque étaient très exhaustifs alors qu’on peut retrouver dans The Gazette du 21 juin 1920 les pointages trou par trou de tous les joueurs ayant remis une carte, au grand dam de M. Brault de Laval qui a inscrit un 14 au 4e trou en route vers un pointage de 244 pour 36 trous.

Les jeunes n’étaient pas en reste alors que le premier Championnat junior voyait le jour en 1923, mais nous aurons l’occasion d’y revenir dans une prochaine chronique.

Marcel Paul Raymond


100 ans, ça se fête!

Retrouvez toutes les chroniques du centenaire et les faits saillants de 2020 dans le Programme-souvenir du centenaire (webzine - téléchargeable en PDF).
 
 
 
 
 
Pour optimiser votre expérience sur notre site, n'oubliez pas d'ajouter Golf Québec à vos sites autorisés.