Golf Québec

Gerard l'emporte au Québec

 

Un autre vainqueur de bout en bout, Gerard l'emporte au Québec (Photo de Pixelyst)

Site des médias du PGA TOUR Canada
Consultez les résultats – Omnium du Québec

Blainville,7 août 2022 – Pour la deuxième semaine consécutive, il y a eu un gagnant de bout en bout sur le PGA TOUR Canada. Ryan Gerard a accompli l'exploit dimanche lors de l'Omnium de Québec au Club de golf Le Blainvillier. L'ancienne vedette de l'Université de la Caroline du Nord a conclu ses quatre rondes en terminant à 16 sous la normale, remportant le tournoi par un coup devant Thomas Walsh.

Il s'agissait seulement de la deuxième victoire de bout en bout sur le PGA TOUR Canada depuis 2017. L'autre, cependant, a eu lieu il y a seulement sept jours. Noah Goodwin a remporté l'Omnium de l'Ontario Sotheby's International Realty Canada de façon identique.

« C'était une expérience vraiment cool. J'ai vraiment essayé de rester patient et de rester calme aujourd'hui », a déclaré Gerard. « Je savais que je menais par plusieurs points à un moment donné, mais j'ai essayé de prendre les choses au fur et à mesure. On ne sait jamais ce qui peut arriver. »

Walsh a réussi à rendre les choses difficiles pour Gerard. Walsh a réalisé un aigle au n°2 et trois oiselets pour passer à -15 après 11 trous. C'est alors que le vent s'est levé et que Walsh a joué le reste du parcours selon la normale.

« Je ne pensais pas pouvoir rattraper Ryan », a confié Walsh. « J'ai joué avec lui [samedi], et le gamin est un vrai champion. Donc, je voulais surtout le faire trimer un peu pour qu'il mérite sa victoire. »

Gerard a connu une ronde assez conservatrice au début. Il a réalisé des oiselets aux numéros 5 et 7. Les difficultés sont venues en fin de parcours, avec des bogeys sur les 9e, 16e et 17e trous. Il a été obligé de faire la normale au 18e trou pour éviter une prolongation, ce qu'il a fait. Cela a réduit la marge de sa victoire finale, mais n'a pas changé la perspective de Gérard.

« Il faut vraiment se concentrer sur son jeu. Il ne faut pas se préoccuper de ce que font les autres », a déclaré Gerard, qui a joué un 73 dimanche. « Tu dois te concentrer entièrement sur ce que tu dois faire. Tout le reste n'est qu'une distraction. »

Avant de remporter son quatrième tournoi chez les professionnels, Gerard a manqué la coupure à I'Omnium Osprey Valley présenté par Votorantim Cimentos - CBM Aggregates. La semaine dernière, il s'est classé 26e à égalité à l'Omnium de l'Ontario Sotheby's International Realty Canada et a terminé 18e à égalité à l'Omnium de l'Île-du-Prince-Édouard. Le jeune homme de 23 ans originaire de Raleigh, en Caroline du Nord, a obtenu le statut de joueur conditionnel en terminant 15e au tournoi de qualification de Weston, en Floride, en février.

Gerard attribue sa victoire ici au fait d'avoir joué trois rondes solides pour se donner une avance suffisante avant le dimanche.

« J'ai très bien géré mon jeu cette semaine », a-t-il déclaré. « Je n'ai pas gaspillé de coups. J'ai frappé les coups où je devais le faire. Je l'ai bien frappée. Je l'ai gardée du bon côté du trou. Cela m'a permis de rester agressif lorsque je frappais des coups roulés et de ne rien laisser échapper. Je pense que c'était probablement la plus grande clé de mon succès. »

« Tout le reste », a-t-il poursuivi, « s'est juste aligné. Et parfois, c'est ta semaine et tu gagnes », a ajouté Gerard.

Il y a eu une égalité à trois pour la troisième place. Jeffrey Kang, Jake Knapp et Travis Trace ont tous terminé à -13. Knapp a eu la meilleure ronde de la journée. Il a réalisé un 65 et s'est hissé au sommet du classement grâce à huit birdies, dont sept sur les 12 premiers trous.

« C'est toujours agréable de bien commencer la journée », a déclaré Knapp, qui a estimé qu'il avait bien joué toute la semaine, mais qu'il n'avait tout simplement pas bien marqué. « C'était bien d'avoir quelques putts et de frapper quelques coups un peu plus près aujourd'hui. »

Le PGA TOUR Canada fait une pause la semaine prochaine. Il reprendra ses activités du 18 au 21 août à Winnipeg avec l'Omnium du Manitoba CentrePort Canada Rail Park au Southwood Golf and Country Club.

Informations générales

Comment les meilleurs Canadiens se sont débrouillés

Sudarshan Yellamaraju, qui est né à Visakhapatnam, Andhra Pradesh, en Inde, mais qui est citoyen canadien, a terminé sixième au classement général à 12 sous la normale pour mener tous les Canadiens.

Classement de la Coupe Fortinet
(Jusqu'à l’Omnium du Québec)

Après avoir participé à 17 tournois, Thomas Walsh a fait une pause sur le Korn Ferry Tour pour « réorganiser » son jeu. L'ancien de l'Université de Virginie a choisi de participer à deux événements du PGA TOUR Canada dans le cadre de ce processus et a terminé deux fois deuxième, à l'Omnium de l'Ontario Sotheby's International Realty Canada et à l'Omnium du Québec. « J'ai vraiment travaillé dur et me contenter d’une seconde position est pénible, car j'ai toujours l'impression de traîner de la patte », a déclaré Walsh. « Mais je pense que cela montre que je vais dans la bonne direction. »

Parmi les joueurs québécois, Max Gilbert a disputé son premier tournoi du PGA TOUR Canada depuis sa seule apparition en 2019. Il en a bien profité et a bien réussi. Gilbert a profité pleinement de son exemption du commanditaire et est allé chercher une égalité au 19e rang cette semaine à -8 (280), en réalisant une ronde finale de 69 (-3) pour remonter de 14 positions au classement.

« J’ai vraiment bien joué aujourd’hui ! Je me suis donné beaucoup d'opportunités et j’ai évité les situations difficiles tout au long de la journée. C’était une ronde assez facile, donc je suis super content! On va essayer de garder le momentum et de bâtir sur ça pour les prochaines semaines », a mentionné le golfeur du Club de golf Saint-Georges.

Son classement parmi les 20 premiers lui permet d'être invité au prochain tournoi, l'Omnium du Manitoba CentrePort Canada Rail Park, la semaine prochaine à Winnipeg, au Manitoba.

Pour sa part, Joey Savoie a éprouvé quelques difficultés sur les verts dimanche et il a ramené une dernière carte de +1 (73) en clôture de l’événement. « J’ai bien joué, c’est ça qui est un peu fâchant. J’ai bien frappé la balle, j’ai atteint les verts, mais j’étais tout le temps juste un petit peu à court sur mes coups roulés », a-t-il commenté au terme de sa journée de travail.

Le golfeur de Pinegrove a ainsi perdu sept échelons au classement pour finir son tournoi à égalité au 11e rang à -9 (279). Malgré cette glissade, Savoie s’est dit satisfait du travail accompli au cours de cette semaine où il aura été dans la lutte jusqu’au tout dernier jour.

« C’est enrichissant dans mon développement de jouer devant mes proches, à haute intensité, et de jouer dans les derniers groupes la fin de semaine, a-t-il mentionné. Je prends de l’expérience et je m’améliore chaque fois que je me retrouve dans cette position. C’était super de jouer au Québec et je retiens plein de positif. »

Quatre autres Québécois étaient aussi en action sur les allées du Club de golf Le Blainvillier ce dimanche. Du lot, Étienne Papineau (Pinegrove) a obtenu le meilleur résultat avec une 35e place à égalité à -5 (283).

Ses compatriotes Brandon Lacasse (Knowlton, E), Yohann Benson (Le Mirage, +1) et Francis Tanguay (Triangle d’Or, +2) ont quant à eux fini 59e, 64e et 65e, dans l’ordre.

Ce qu’ils ont mentionné

« J'ai frappé quelques coups maladroits vers la fin. La balle a commencé à aller très loin et je suis content de m'en sortir avec une victoire. » – Ryan Gerard

« Nous nous entraînons pour ces situations. Je me serais mesuré à beaucoup de joueurs en essayant de faire le par au 18. » – Ryan Gerard sur le fait de devoir réussir la normale au 72e trou pour gagner.

« J'ai frappé la balle dans l'allée. À partir de là, je savais que je pouvais m'en occuper, j'ai juste essayé de m'assurer de faire un coup intelligent et de le garder sous le trou. J'ai rendu les choses aussi faciles que possible. » – Ryan Gerard sur la façon dont il a joué son 72e trou de la semaine.

« Je joue au golf universitaire depuis quelques années. C'est la même chose quand vous essayez de gagner là-bas. Vous devez vraiment vous concentrer sur votre jeu. Vous ne devez pas vous soucier de ce que font les autres. » – Ryan Gerard

« Ce n’était pas nécessairement la dernière ronde espérée, mais je suis tout de même satisfait de mon tournoi, surtout après une si longue absence. Accéder aux rondes du week-end m’a permis de revivre de beaux moments sur le parcours et je suis très content de ma semaine. » – Francis Tanguay

« Il y a des parcours où on a beaucoup d’aisance et d’autres moins, ce qui est le cas pour moi ici. J’ai super bien frappé la balle, mais j’ai eu beaucoup de difficultés sur les verts. Ça demeure une excellente préparation pour la Coupe Canada et c’était vraiment le fun de pouvoir jouer avec la relève du golf. » – Yohann Benson

« J’ai eu de la misère à faire de longs putts cette semaine, alors ça ne m’a pas beaucoup aidé. C’est sûr que je suis un peu déçu, parce que j’espérais mieux faire devant mes proches, mais ça demeure une belle semaine malgré tout, surtout dans un groupe de golfeurs aussi relevé. Ce n’est qu’une question de temps avant que tout clique ensemble pour jouer du très bon golf. » – Étienne Papineau

L’équipe de Golf Québec remercie ses partenaires belairdirect, Bolloré, Cruise, DHC Avocats, Enviro Connexions, Labatt, Mana Yerba Maté, Groupe immobilier Mathieu Ménard inc., MD Financial et Snack Pow. Ils ont rendu la tenue des activités de la semaine et de cette compétition de calibre international possible, cette semaine, au Blainvillier.

L’attention se tourne maintenant vers la Coupe Canada Sani Marc - Fenergic, qui rassemblera plus de 150 golfeuses et golfeurs au Club de golf Victoriaville la semaine prochaine. Des tournois Pro-Am seront présentés mardi et mercredi, après quoi s’amorceront les rondes de jeu officielles à partir de jeudi.

ANCIENS DU PGA TOUR CANADA : Après avoir remporté deux victoires consécutives sur le circuit de la PGA, Tony Finau, diplômé en 2013, s'est hissé au 13e rang du classement officiel mondial de golf, ce qui en fait le joueur actuel le mieux classé du PGA TOUR Canada. Depuis la saison inaugurale du circuit en 2013, plus de 250 joueurs sont passés au Korn Ferry Tour, dont 46 ont remporté 52 victoires. De là, 54 joueurs sont passés au PGA TOUR, dont 14 ont remporté 18 victoires. Il s'agit de Finau, Corey Conners, Mackenzie Hughes, Joel Dahmen, J.J. Spaun, Nick Taylor, C.T. Pan, Talor Gooch, Adam Long, Aaron Wise, Cam Davis, Ryan Brehm, Chad Ramey et Sepp Straka. Il y a présentement 10 Canadiens sur le circuit de la PGA.

À propos de Golf Québec - Initier des passions, nourrir des rêves

Fondée en 1920, Golf Québec est la fédération sportive provinciale qui a pour mission d’augmenter la participation au golf et d’en développer l’excellence. Golf Québec fournit des programmes de découverte et d'initiation tel que First Tee – Premier départ Québec ainsi que des services comme les règles du golf, l’évaluation de parcours, le système universel de handicap et le Temple de la renommée du golf du Québec. Golf Québec supervise également diverses compétitions de niveaux régional et provincial afin d’amener les joueuses et les joueurs amateurs de chez nous à se dépasser pour éventuellement atteindre les sphères supérieures des circuits professionnels. Pour obtenir de plus amples informations, visitez golfquebec.org.

À propos de l’Omnium du Québec

Golf Québec est le promoteur de l’Omnium du Québec depuis 2019 et a versé plus de 300 000 $ en bourses. Cet événement fait partie du circuit PGA TOUR Canada. C’est le Canadien Taylor Pendrith, qui occupe présentement le 99e rang de la Coupe FedEx sur le PGA Tour qui a remporté la première édition en 2019. Pour obtenir de plus amples informations, visitez omniumduquebec.com.

À propos du Club de golf Le Blainvillier

Situé sur la couronne nord de Montréal, au cœur d'un immense boisé naturel, Le Blainvillier est un club de golf privé de 36 trous, dont la réputation n'est plus à faire. Jouissant de deux parcours de championnat offrant des conditions de jeu exceptionnelles, le Royal et l'Héritage, Le Blainvillier représente un beau défi pour les adeptes de golf de tous les niveaux. Dessiné par l’architecte Graham Cooke, Le Blainvillier ouvrait ses portes le 18 mai 1991, sous la gouverne du professionnel Raymond Richer. En 2004, Le Blainvillier est désigné comme le Centre d’entraînement de l’élite des juniors du Québec (CEP). Pour obtenir de plus amples informations, visitez golfblainvillier.com.

À propos du PGA TOUR Canada

COUPE FORTINET : La chasse aux points qui dure toute la saison reflète la structure compétitive des compétitions à base de points du PGA Tour, du PGA TOUR Champions et du PGA TOUR Latinoamérica. Grâce à ce parrainage, la Coupe Fortinet offre un nouveau bonus de 100 000 $ - dont 25 000 $ pour le vainqueur - aux meilleurs gagnants de points de la Coupe Fortinet. Les cinq premiers au classement de points de la Coupe Fortinet deviennent membres du Korn Ferry Tour en 2023, tandis que certains avantages du Korn Ferry Tour sont disponibles pour ceux qui terminent de la sixième à la dixième place. En outre, le gagnant de la Coupe Fortinet sera exempté à l'Omnium canadien RBC 2023 du PGA Tour. Pour obtenir de plus amples informations, visitez pgatour.com/canada/en_us.html.

-30-

Sources :

Sara Wright, Communications – PGA TOUR
Cell. : 719 310-2606, sarawright@pgatourhq.com

Jay Fawler, Communications – PGA TOUR Canada
Cell. : 519 817-7336, jayfawler@pgatourintl.ca

Éric Couture, directeur des compétitions de Golf Québec
514 252-3345, poste 3394 – Cell. : 514 269-3054 – ecouture@golfquebec.org