Historique

La province de Québec est sans aucun doute le berceau du jeu de golf en Amérique du Nord. En effet, il y a plus d’un siècle, un immigrant écossais a réuni sept de ses compatriotes expatriés et des hommes d’affaires locaux pour créer le premier club d’Amérique du Nord : le (Royal) Montreal Golf Club.

En mai 1876, la première et la plus longue compétition interclubs d’Amérique du Nord a été organisée et proposait des matches opposant le Montreal Golf Club et le Club de golf de Québec.
 
L’organisme a été officiellement fondé en 1920 alors que l’Association de golf du district de Montréal a amendé sa charte pour adopter le nom d’Association de golf de la province de Québec. Ce faisant, les clubs de golf qui ne faisaient pas partie du district de Montréal pouvaient se prévaloir des services de gouvernance et de développement du golf rendus par l’Association.
 
En 2005, les membres de l’Association de golf du Québec et ceux de l’Association des golfeuses canadiennes – Section du Québec, ont unanimement voté pour fusionner les deux organismes et créer la nouvelle association connue sous le nom de Golf Québec.
 
De nos jours
 
Aujourd’hui, les preneurs de décisions comptent sur Golf Québec pour accroître l’intérêt envers le golf de façon avisée, professionnelle et proactive et pour créer un engouement envers le jeu. Notre Association à but non lucratif représente approximativement 62 000 membres (hommes, femmes et juniors) provenant de 286 clubs de golf et est subdivisée en huit régions administratives réparties à travers la province de Québec et l’est de l’Ontario.
 
Avec le plus haut ratio de participation par personne au monde (1 114 000), les amateurs de golf de la province de Québec ont démontré qu’ils sont les hôtes hors pair de certains championnats amateurs annuels parmi les plus appréciés tels que l’Alexandre de Tunis, le Duc de Kent et le Championnat provincial amateur masculin, sans oublier des événements professionnels d’envergure comme l’Omnium canadien, l’Omnium de Montréal, la Coupe des présidents qui a connu un succès international en 2007 ainsi que le Circuit des champions qui a récemment élu domicile à Montréal.

Golf Québec est fière de son histoire et elle joue très sérieusement son rôle de protectrice des traditions et de l’intégrité du jeu. Elle s’engage à mettre tous ses membres à contribution, de façon transparente, dans les activités et les décisions qui influencent le jeu auquel nous prenons tous part.

Fusion avec la Fédération québécoise de golf en 2011

Le mercredi 31 août, les membres de Golf Québec se sont réunis pour voter sur le projet de fusion entre l’Association de golf du Québec et la Fédération québécoise de golf. Nous sommes fiers de vous annoncer que l’Assemblée a voté à l’unanimité en faveur de ce projet.

À compter du 1er décembre, le nom légal de Golf Québec deviendra donc la Fédération de golf du Québec. À ce moment, François Roy se joindra officiellement à notre équipe que vous connaissez déjà et, plus que jamais, nous travaillerons Ensemble pour l’avenir du golf.

2010-2011, vers l’harmonisation des programmes et des services

En 2010, l’Association Royale de Golf du Canada a adopté une nouvelle image de marque et une nouvelle appellation : Golf Canada. Des sondages menés cet automne auprès des clubs et des golfeurs démontrent déjà que le sentiment d’appartenance et la fierté d’être membre de Golf Québec / Golf Canada ont augmenté et cette tendance est à son plus fort au Québec et au Nouveau-Brunswick!
La deuxième étape de cette démarche a été mise en place à l'automne 2010 alors que la majorité des 10 associations de golf amateur provinciales ont adopté une nouvelle image plus uniformisée pour démonter que nous travaillons « Ensemble pour l’avenir du golf ».
 
En novembre 2010, la nouvelle image de Golf Québec a été dévoilée sur son site Internet et sur ceux des huit associations régionales. Forte de ses 90 ans d’expérience, Golf Québec croit toujours en sa mission qui est d'assurer le leadership et de favoriser la croissance et le développement du golf amateur dans toutes ses régions tout en préservant l'intégrité et les traditions du jeu. Le succès de nos programmes démontre d’ailleurs que nous sommes sur la bonne voie!
 
Fusion

La nouvelle Golf Québec a vu le jour le 1er avril 2005

De la fin du mois de novembre 2004 au mois de février 2005, un comité de la fusion s'est rencontré à de nombreuses reprises. Dans ce processus, ils ont fait l'ébauche de nombreux documents nécessaires à la fusion.

Le 4 mars 2005, les membres de l'AGQ ont été appelés à voter et le 7 mars 2005, les membres de l'ACG - Section du Québec ont fait de même. Les deux votes ont été unanimement en faveur de la création d'une nouvelle corporation dont la dénomination sociale serait Association de golf du Québec.

Deux votes indépendants ont été pris lors de l'Assemblée Générale Extraordinaire des membres de l'ACG - Section du Québec et de l'Assemblée Générale Extraordinaire de l'AGQ, à Dorval, au Québec.

Association de golf du Québec (AGQ) - 1920 à 2005

La province de Québec est, sans conteste, l'endroit où le golf a pris naissance sur le continent nord-américain. Il y a plus d'un siècle déjà, en 1873, le Club de Golf Royal Montreal devenait une réalité. Le 5 avril 1920, l'Association de golf de Montréal et du District a amendé sa constitution pour changer son nom pour celui de l'Association de golf de la province de Québec afin de permettre aux clubs à l'extérieur du district de Montréal de se joindre au groupe. C'est ainsi que l'Association de golf du Québec a vu le jour.

La population du Québec appuie de tout coeur l'aspect santé, mental et moral du golf, ce "jeu d'une vie". On estime d'ailleurs que le nombre de participants se chiffre à 700 000. L'Association de golf du Québec est fière de son histoire et de son rôle de protecteur de ce noble sport.

Organisation

Fondée en 1920, l'Association de golf du Québec cherche toujours à améliorer sa liste de services. Les individus, de par leur affiliation à un club membre, sont membres de l'Association.

L'Association de golf du Québec est un organisme sans but lucratif. Son mandat est de servir les clubs de golf et leurs membres masculins en administrant les championnats régionaux et provinciaux et en supervisant le développement des juniors, la sélection des équipes, le système de handicap, les Règles du Golf et les règlements du statut d'amateur. Le Temple de la renommée du golf du Québec est également sous sa juridiction.

Les contributions perçues auprès des membres individuels des clubs membres servent uniquement à améliorer la gestion et le développement du golf. Une partie de ces cotisations est remise à l'Association Royale de Golf du Canada pour l'administration du golf au niveau national et international. Une autre partie importante est réservée au programme de développement du golf junior et le reste va à l'organisation du jeu au niveau provincial et régional.

L'Association est dirigée par un groupe de 56 directeurs bénévoles. Elle est divisée en huit districts et regroupe plus de 315 clubs. Des comités de district sont en opération dans les régions de Montréal, d'Ottawa, de Québec, des Cantons de l'Est, de l'Est du Québec, de la Mauricie, du Saguenay/Lac St-Jean/Chibougamau et de l'Abitibi.

Association des golfeuses canadiennes (ACG) - Section du Québec - 1921 à 2005

C'est à la fondation de l'Union canadienne des golfeuses (UCG), en 1913, que les dames ont commencé à jouer de façon régulière et sur une base plus organisée.
Une section québécoise de l'UCG a été formée dès 1921 par sa présidente fondatrice, madame Beverly Robinson. Le tableau suivant trace brièvement l'histoire des événements qui ont suivi :
 
 
  

2005

Le 7 mars 2005, est une date mémorable où la fusion avec l'AGQ est approuvée en Assemblée Générale Extraordinaire des membres de l'ACG - Section du Québec.

 

2003

Lisa Meldrum remporte le Championnat amateur canadien.

Lisa Meldrum, Véronique Drouin et Christine Boucher sont sélectionnées dans l'équipe nationale.

 

2002

Lisa Meldrum remporte le Championnat amateur canadien.

Nancy Walker reçoit la mention de services distingués de l'ACG.

Lisa Meldrum est membre de l'équipe qui représente le Canada au Championnat amateur mondial.

 

2001

Lisa Meldrum remporte le Championnat amateur canadien.

Christine Boucher remporte le Championnat junior canadien.

 

2000

Lisa Meldrum remporte le Championnat junior canadien.

 

1996-1997

Mary Drummie est élue présidente nationale de l'ACG.

 

1996

Une nouvelle secrétaire administrative est engagée : Suzanne Beauregard.

Jocelyne Bourassa est intronisée au Temple de la renommée du golf du Canada.

Le Championnat en partie par trou du Québec est créé. La gagnante fut Isabelle Blais.

 

1995

Le 19 octobre 1995, Kay Lynch prend sa retraite après de nombreuses années de loyaux services à la Section du Québec.

 

1994

Un nouveau programme d'entraînement pour les golfeuses élites est chapeauté par Debbie Savoy-Morel.

 

1993

Mary-Ann Lapointe remporte le Championnat amateur canadien.

 

1992

Marie-Josée Rouleau remporte le Championnat amateur canadien.

La nouvelle image de la Section du Québec est adoptée (ACG devance CLGA sur le logo).

 

1991

L'équipe mondiale compte deux représentantes du Québec: Eve-Lyne Biron et Debbie Savoy-Morel.

Le système d'évaluation Slope est adopté.

 

1990

L'équipe mondiale compte deux représentantes du Québec: Eve-Lyne Biron et Mary Ann Lapointe.

Marie-Josée Desbiens remporte le Championnat junior canadien.

 

1989

Inauguration du tournoi national des équipes de clubs BMW.

 

1987

Marie-Josée Rouleau remporte le Championnat junior canadien.

 

1980-1981

Nancy Walker est élue présidente nationale de l'ACG.

 

1978

Le district de la Mauricie est formé.

Michèle Guilbault remporte le Championnat junior canadien.

 

1977

Un nouveau record est établi à la Section du Québec alors que 496 golfeuses cassent le 100 pour la première fois. 58 dames ont enregistré des trous d'un coup.

La Section du Québec s'incorpore comme organisme à but non lucratif.

 

1975

Une clinique de trois jours est proposée à 24 juniors, en juillet, à Shawinigan. La clinique est organisée par Jocelyne Bourassa, Shelly Hamlin, Cathy Duggan et Gilles Bourassa.

Un manuel pour les capitaines de clubs de la Section du Québec est publié en français et en anglais.

 

1974

Début des rencontres Québec-Ontario pour les golfeuses de haut calibre âgées de 19 à 29 ans.

 

1973

Prix national pour le meilleur pourcentage de réduction du handicap : Suzanne Beauregard, du club de golf de l'Île des Soeurs (35 à 10 de handicap : 71,43 %).

Jocelyne Bourassa gagne le trophée La Canadienne de la LPGA dans un tournoi tenu à Montréal.

 

1972

Un nouveau logo est adopté par la Section du Québec.

 

1971

Pour la première fois, la présidente de la section peut se targuer d'avoir trois championnes nationales (Louise Larochelle, Jocelyne Bourassa et Dulcie Lyle).

Création d'un camp de golf junior inauguré au camp du YMCA, au Lac Masson.

Dulcie Lyle remporte le premier Championnat sénior canadien.

 

1970

Un nombre record de 394 golfeuses de la Section du Québec brise le 100 pour la première fois.

 

1968

Margaret Mussells (Québec) est nommée présidente nationale de l'ACG.

 

1967

Les rapports de l'ACG sont maintenant bilingues.

 

1966

La raison sociale du national change de UCG à ACG.

À la suite d'un accident de baignade, Jocelyne Bourassa est remplacée par Hélène Gagnon dans le championnat par équipe. Hélène Gagnon remporte le Championnat amateur canadien.

 

1965

Des Règlements généraux révisés sont adoptés lors d'une Assemblée Générale Extraordinaire.

Jocelyne Bourassa (qui est junior) remporte le Championnat amateur canadien. Elle enregistre un trou d'un coup de 177 verges au 4e trou (Westmount, Ont.).

 

1964

Introduction d'un nouveau système de handicap.

Pour la première fois, le championnat junior provincial est disputé à l'extérieur de la région de Montréal. Jocelyne Bourassa le remporte avec des rondes de 77 et de 80.

 

1963

Mademoiselle Jocelyne Bourassa a remporté le titre de championne junior ainsi que le titre amateur.

 

1962

Création du district de Montréal. Les tournois de la région de Montréal étaient gérés par le bureau provincial.

Le comité de développement des juniors commence à avoir des représentants régionaux.

 

1961

Le premier tournoi mère-fille est remporté par mesdames A.B. Darling et Mary Darling.

Judy Darling remporte le Championnat amateur canadien.

Janet MacWha remporte le Canadian Close Championship.

 

1960

Kay Lynch devient secrétaire exécutive de la Section du Québec.

Judy Darling remporte le Championnat amateur canadien.

Dulcie Lyle remporte le Canadian Close Championship.

 

1959

Les tournois régionaux sont divisés en trois classes (0-18, 19-25, 26-36 de handicap).

Une nouvelle méthode de cotisation nationale est adoptée pour les clubs. La Section du Québec reçoit 25 % des montants recueillis par le national.

Deux activités sont organisées au début de la saison pour amasser des fonds au profit des golfeuses juniors. Mademoiselle Janet MacWha et monsieur Robert Lyle s'adressent aux jeunes golfeuses pour leur parler du golf.

 

1957

Mademoiselle Judy Darling a remporté le titre de championne junior ainsi que le titre amateur.

De plus, elle a remporté le Championnat junior canadien.

 

1955

Une révision complète de la Constitution et des Règlements généraux est faite. Les documents sont approuvés à l'Assemblée Générale Annuelle.

Mademoiselle Joyce Alston a remporté le titre de championne junior ainsi que le titre amateur.

 

1954

Le district de Québec est formé.

 

1952

La tenue du Championnat junior reprend (arrêtée depuis 1941). La gagnante fut mademoiselle Janet MacWha, suivie de Judy Darling.

52 golfeuses ont des handicaps de 10 ou moins (18 d'entre elles avaient des handicaps de 6 ou moins).

 

1951

Louisa Currie (Québec) devient présidente nationale.

 

1950

Mary Pyke remporte le Canadian Close Championship.

 

1948

Le livre sur les Règles du Golf coûte 25 cents.

 

1939-1945

La Section du Québec se joint au groupe de la Croix-Rouge et remet des milliers de dollars aux fonds des Ambulances et de Spitfire. Les dames ont établi leurs locaux à l'étage de la mezzanine de l'édifice du Dominion Square.

Pendant les années de la guerre, la Section du Québec a ramassé un total de 36 279,21 $ au profit du fonds pour des Anciens combattants.

 

1936

Dora Darling remporte le Championnat amateur canadien.

 

1934

Les sections provinciales reçoivent l'autorisation de l'UCG d'organiser des levées de fonds pour envoyer des équipes provinciales disputer un match interprovincial lors de l'Omnium canadien et du Close Championship (50 cents par membre inscrit par leur club).

Début du championnat à 4 balles à Laval-sur-le-Lac (132 équipes).

 

1932

Création du district des Cantons de l'Est.

Margery Kirkham remporte le Championnat amateur canadien.

 

1930

Madame Margery Kirkham remporte le Canadian Close Championship.

 

1929

9 compétitions ont été organisées. Madame J. Dagenais est devenue la première Canadienne française à remporter le Championnat provincial.

 

1928

Un nouveau tournoi est créé : le Championnat provincial des filles juniors. Il fut disputé à la même occasion que le Championnat de la ville et du district. Un total de 10 jeunes filles ont joué dans ce tournoi de 36 trous en partie par coup (limite de 35 pour le facteur de handicap).

 

1927

Inauguration de la notion de tournois régionaux (216 joueurs participent à un événement à Laval-sur-le-Lac et 135 golfeuses prennent part à un autre tournoi à Islesmere).

 

1925

Création d'un poste de gérant national des handicaps pour superviser tous les districts et gérer les réunions des gestionnaires de handicaps. Madame Helen Lesueur d'Ottawa est nommée à ce poste.

 

1923

Le district d'Ottawa est formé et se joint à la Section du Québec de l'UCG.

 

1921

La Section du Québec de l'UCG est créée.

 

 

   

 

 

Un peu d'histoire...

Consultez la liste de nos anciens présidents
 
 
Historique du trophée Duc de Kent
 
Historique du tournoi Alexandre de Tunis