Megan MacGregor-Coste

Ses débuts au golf

La première fois qu'elle a frappé une balle de golf, Megan n’avait que 7 ans. Sa mère l’avait amené dans un terrain d’exercice et elle est tout de suite tombée en amour avec ce sport. À partir de ce moment, elle n’a eu de cesse de demander à sa mère si elle pouvait y retourner et jouer. Megan tente toujours de se surpasser.

Son développement compétitif

Elle avait 12 ans lorsqu'elle a participé à son premier tournoi régional. Elle était très nerveuse de frapper son premier coup et, en plus, elle était dans un groupe composé seulement de garçons. Elle a tout de même adoré l’ambiance de compétition qu’elle y a découverte et elle l’adore toujours. Ses résultats en tournoi sont souvent inconstants et elle travaille fort pour que ça change.

Son parcours scolaire

Elle termine ses études secondaires dans le programme Sport-études en golf de l’école secondaire de l’Île. Elle n'est pas encore certaine de ce qu'elle voudrait faire plus tard, mais elle a un intérêt pour la physique. Elle aimerait bien fréquenter une université américaine, mais n’a toujours pas fait de choix définitif quant à son domaine d’études. Une fois sa scolarité terminée, peu importe ce qu’elle aura choisi de faire dans la vie, le golf sera toujours présent pour Megan.

Bénévolat

Depuis 2013, elle essaie toujours de faire du bénévolat dans les camps juniors de son club de golf.

Un joueur professionnel qui l'inspire

Il y en a beaucoup qui inspirent Megan, par contre, Arnold Palmer est son préféré. Arnie n’était pas juste une inspiration pour les golfeurs, il était humble et généreux envers tout le monde. Grâce à lui, l’image du golf est passée d’un passe-temps pour les riches à un sport accessible à la classe moyenne. Il a aussi construit un hôpital pour enfants. C’est avec une immense tristesse que Megan a appris son décès, l’an dernier. Il est sans aucun doute avec les anges de l’éternel 19e trou.

Superstitions

Il faut toujours que ses bâtons soient replacés où elle les a pris. Ils sont placés dans le même ordre, en tout temps, et ça l’aide quand elle est nerveuse parce qu'elle sait exactement où les trouver.

Au-delà du golf

Elle est fascinée par tout ce qui a un lien avec l’espace. Plus elle en apprend, plus elle veut en savoir. Elle est persuadée que les réponses existentielles se retrouvent là-haut.

Tableau de ses performances

 2017
  • 2e au Championnat interrégional
  • 14e à l’Invitation junior Graham Cooke
  • 15É à l’Omnium junior du Québec CJGA
  • 15e au Championnat des U25
  • 15e à la Classique Optimiste Assante
  • 16e au Championnat provincial amateur féminin
  • 22e au Championnat provincial junior féminin
  • 32e au Championnat du Québec Premiers élans, commandité par Acura
 2016
  • Récipiendaire du programme de bourses Golf Québec / FAEQ
  • 1re au Championnat interrégional
  • 9e à la Coupe des joueuses NIVO
  • 10e dans la Matrice des filles (global)
  • 11e à l'Invitation junior Graham Cooke
 2015
  • Récipiendaire du programme de bourses Golf Québec / FAEQ
  • 2e à la Coupe de la Fédération
  • 3e dans la Matrice des filles bantam
  • 5e à l'Invitation junior Graham Cooke
  • 5e au Championnat provincial bantam, pee-wee et moustique
  • 5e au Championnat interrégional
  • 6e à la Classique pee-wee et bantam
  • 7e à la Classique Optimiste Assante
 2014
  • Récipiendaire du programme de bourses Golf Québec / FAEQ
  • 4e à l'Omnium junior du Québec de la CJGA
  • 4É à la Classique junior 2 Vertdure
  • 5e au Championnat provincial bantam, pee-wee et moustique
  • 5É aux Jeux du Québec
  • 6e à la Matrice filles bantam
 2013
  •  3e au Championnat provincial pee-wee, moustique et novice



Megan MacGregor-Coste

« Of all hazards, fear is the worst. » - Sam Snead


Ville de naissance : Ottawa

Club d’appartenance : Royal Ottawa

Entraîneur actuel : Martin Morency et Guy Beaulieu

École actuelle : École secondaire de l'Île

Catégorie : Fille Junior

Classement 2017 - Provincial : 18e à l'Ordre de mérite globale junior féminin

Classement 2017 - National : 167e à l'Ordre de mérite national junior féminin

Plus grande réalisation : Jouer la normale de 71 coups avec son premier aigle

Facebook

Articles et articles

Ottawa couronnée au Championnat interrégional (article)

Mise à jour – février 2018