Francis Berthiaume

Ses débuts au golf

Il a commencé à jouer au golf à l’âge de 10 ans. Il est devenu membre au club de golf Valleyfield en même temps que ses amis. L’hiver, ils jouaient au hockey ensemble et ils avaient décidé de commencer à jouer au golf en été. Ce sont ses amis qui ont le plus influencé sa passion pour le golf, car ils avaient beaucoup de plaisir à jouer ensemble tous les jours. Il a continué à jouer parce qu'il adore l’ambiance et les gens qu'il rencontre au club.

Son développement compétitif

Il a fait ses premières compétitions au club de golf Valleyfield qui organisait des mini-tournois contre d’autres clubs de la région. Il a également commencé à prendre part aux interclubs juniors à l’âge de 13 ans. Rendu à 14 ans, il a fait ses premiers pas dans tournois régionaux et à participé à son premier tournoi provincial, à Sorel, à l’âge de 15 ans. Ensuite, il a connu une très bonne saison à 17 ans, ce qui lui a permis de jouer son premier championnat canadien. À 20 ans, il a été recruté pour jouer au sein de la NCAA, ce qui lui a donné la chance de participer à plusieurs tournois aux États-Unis.

Son parcours universitaire

Il a commencé ses études en éducation à l’Alabama State University en 2012. Il n'avait jamais pensé être recruté par une équipe de golf universitaire américaine. Lorsqu'il a reçu l'offre, il a décidé de tenter sa chance et a terminé son baccalauréat en décembre 2016. Il ne fait aucun doute que sa première option est de devenir professionnel et de jouer sur le circuit de la PGA. À sa première année chez les pros, il a décidé de commencer par le Circuit Canada Pro Tour, au Québec, afin de se donner la chance de s’adapter à ce nouveau calibre de tournois. Il n’a pas encore confirmé son plan B, mais souhaiterait demeurer dans l’industrie du golf. Par exemple, il aimerait bien être un professionnel dans un club ou devenir entraîneur.

Un joueur professionnel qui l'inspire

Évidemment, Tiger Woods est probablement le golfeur professionnel qui l'inspire le plus puisque que c’est lui qui a popularisé le sport auprès des jeunes. Il aime également s’inspirer des golfeurs dont le style ou le parcours sont particuliers comme Jim Furyk, John Daly ou Bubba Watson. Ces trois joueurs ont des personnalités complètement différentes et sont pour lui des sources d’inspiration, car ils font les choses, à leur façon, sans se soucier de ce que les autres en pensent. Ils prouvent tous les trois que plusieurs voies mènent au succès autant dans le golf que dans la vie en général.

Superstitions

Il utilise toujours le même marqueur pour marquer sa balle sur les verts.

Au-delà du golf

Le golf prend évidemment une très grande place dans sa vie, mais, l’hiver, lorsqu'il est au Canada, il aime bien pratiquer d’autres sports comme le hockey et le ski qu’il a pratiqués dans sa jeunesse. Aujourd’hui, il n'a plus la chance d’y jouer autant, mais il est encore passionné du hockey et il est un grand partisan des Canadiens de Montréal.

Tableau de ses performances

2017
  • 15e à l'Omnium printanier
2016
  • 1er au Duc de Kent
  • 1É au National Black College Hall of Fame
  • 2É au Championnat provincial amateur masculin
  • 4e au Championnat de la Southwestern Athletic Conference (NCAA)
2015
  • 1er à la ASU Fall Golf Classic avec un score cumulatif de -11 (65-68--133) (NCAA)
  • 1er au Murray State Invitational avec un score cumulatif de -11 (67-66-69--202) (NCAA)
  • Meilleur joueur de la Southwestern Athletic Conference (NCAA)
  • Meilleure équipe de la Southwestern Athletic Conference (NCAA)
  • 2e à la Classique Skyhawk (NCAA)
  • 2e au Championnat Southwestern Athletic Conference (NCAA)
  • 11É au Championnat provincial amateur masculin
 2014
  • 2É au Championnat provincial amateur masculin
  • 2É au Duc de Kent
  • Demi-finaliste au Championnat partie par trous masculin
  • 6É à l'Omnium printanier
  • Meilleure équipe de la Southwestern Athletic Conference (NCAA)
2013
  • 1er au Black College Hall of Fame avec un score cumulatif de -8 (69-67--136) (NCAA)
  • 1er au Bulldog Florida Invitational avec 72-74--146 (NCAA)
  • Équipe gagnante du Bulldog Florida Invitational (NCAA)
  • 1er au Texas Open de la Southwestern Athletic Conference avec 75-73--148 (NCAA)
  • Meilleure équipe de la Southwestern Athletic Conference (NCAA)
  • 4e au Championnat provincial amateur masculin
  • 5É à l'Alexandre de Tunis
 

Francis Berthiaume

« I don’t think it’s healthy to take yourself too seriously » – Payne Stewart

Ville de naissance : Valleyfield

Club d’appartenance : Club de golf Laval-sur-le-Lac

Entraîneur actuel : Daniel Langevin

École actuelle : Gradué de l’Alabama State University en décembre 2016

Catégorie : Homme professionnel

Classement 2016 - Provincial : 9e à l'Ordre de mérite amateur Turkish Airlines

Classement 2016 - National : 25e à l'Ordre de mérite national masculin

Plus grande réalisation : Avoir maintenu un score moyen de 68,38 pendant une session complète et s’être classé deuxième dans le circuit de la NCAA

Facebook

Instagram

Articles et entrevues

Berthiaume veut faire ses classes (article

Francis Berthiaume revêt le veston à carreaux (article)

Francis Berthiaume - Duc de Kent 2016 (entrevue)

Francis Berthiaume fracasse le record du parcours (article)

 
Mise à jour - février 2018