Rapport 2019 du directeur général

 
Jean-Pierre Beaulieu, directeur général
 


Consultez notre Rapport annuel de 2019

 
En 2019, nous avons aligné nos opérations avec le nouveau plan stratégique triennal. Nos trois grands objectifs du cycle précédent étaient encore d’actualité, soit diversifier et optimiser nos ressources financières, communiquer et promouvoir le golf ainsi que favoriser l’implantation des programmes d’initiation et d’excellence. Nous y avons ajouté celui de développer des relations étroites avec nos partenaires de l’industrie.

La gestion de nos opérations est assurée par une équipe stable d’employés permanents expérimentés et multidisciplinaires. Nos associations régionales sont solides et s’appuient sur des bénévoles dévoués et compétents.

Diversifier et optimiser nos ressources financières

En tant qu’organisme sans but lucratif (OSBL), nous nous assurons toujours que nos réserves de capitaux demeurent adéquates à court et à moyen termes, ce qui nous permet, comme cette année, de faire face à un déficit occasionnel.

Nous tirons surtout nos revenus des adhésions des établissements membres et des golfeurs, des événements, des partenariats et des dons.

Cette année, nous avons rajeuni l’image de notre campagne de financement sous le thème Mon golf, ma communauté et moi. Cette campagne sert à amasser les fonds nécessaires à nos actions d’initiation au golf auprès des enfants et des familles, ce qui est bien illustré par le nouveau matériel utilisé pour la promouvoir. Lancée au printemps, elle s’est conclue en octobre avec notre Tournoi-bénéfice au Golf Le Mirage. Nous sommes fiers de dire qu’en treize ans nous avons recueilli près de 900 000 $ pour appuyer nos programmes de développement. Est-il permis d’espérer qu’en 2020 nous atteindrons notre premier million à l’occasion du centenaire de la Fédération?

La contribution financière de nos partenaires est indispensable au succès de notre saison de golf. Merci à Daigneau, Nivo, Turkish Airlines, belairdirect, Gendrongolf, TaylorMade, adidas et MonGolf.ca d’Ovation médias.

À cela s’ajoutent les subventions octroyées par le Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES) en fonction des activités que nous réalisons chaque année :

  • Programme de soutien aux fédérations sportives québécoises (PSFSQ);
  • Programme de soutien au développement de l’excellence (PSDE);
  • Programme de soutien financier aux événements sportifs (PSES);
  • Placements Sports, un programme d’appariement des dons recueillis dans notre communauté.

Communiquer et promouvoir le golf

Nos communications visent à faire rayonner la marque Golf Québec, ses programmes et ses initiatives. Elles contribuent aussi à rajeunir et dynamiser l’image du golf auprès de la clientèle québécoise afin d’élargir notre communauté de golfeurs et de les encourager à jouer plus fréquemment.

Notre site Internet, source de référence par excellence, est appuyé par des médias sociaux très dynamiques, notre populaire infolettre, e-Golf Québec, et notre magazine interactif, Élan. Cette année, pour mettre en valeur nos propriétés et nos réalisations, notre personnel a été épaulé par l’équipe chevronnée de Sportcom.

Golf Québec a aussi poursuivi son partenariat avec la Table de concertation de l’industrie pour livrer la campagne Sortez, golfez avec l’aide d’Oasis communication. Grâce à notre dynamique influenceur, Max Lalonde, la campagne a littéralement explosé sur les réseaux sociaux, capté l’attention des golfeurs de tous acabits ainsi que celle des établissements de golf qui contribuent de plus en plus à la création de contenu numérique exclusif.

Favoriser l’implantation des programmes dans les sphères « initiation » et « excellence »

De l’initiation jusqu’à l’excellence, notre structure de développement est un modèle de référence pour beaucoup d’autres provinces. Nos programmes forment un cheminement simple et efficace qui amène d’abord les joueurs à découvrir le golf puis à se dépasser pour atteindre les plus hauts niveaux de compétition possible, incluant la possibilité pour ceux qui le désirent d’y faire carrière.

Les athlètes issus de nos circuits de développement sont de plus en plus nombreux à réussir dans les plus hautes sphères de notre sport, ce qui valide hors de tout doute le succès de nos programmes amateurs. Cette année, pour leur offrir encore plus de possibilités d’avenir, nous avons ajouté l’Omnium Placements Mackenzie à notre calendrier d’événements. Dorénavant, les meilleurs joueurs de la province peuvent aussi se mesurer à un contingent de calibre international et démontrer qu’ils ont ce qu’il faut pour réussir chez les professionnels.

Développer des relations étroites avec nos partenaires de l’industrie

Golf Québec s’efforce de tisser des liens étroits avec ses établissements membres et les régions. Ainsi, avec notre président, je profite des réunions printanières et d’automne pour faire le tour de la province et rencontrer tout le monde.

Avec Golf Canada, nous avons aussi innové en présentant nos assemblées générales annuelles conjointement. Puisque le Québécois Charlie Beaulieu était élu à la présidence nationale, l’occasion était idéale pour travailler ensemble davantage. En cours de saison, nous avons également organisé un forum dans lequel une quarantaine de représentants se sont exprimés sur nos forces, nos faiblesses et les enjeux auxquels nous sommes confrontés.

L’équipe de Golf Québec

Finalement, j’aimerais souligner le bon travail et les efforts de notre personnel. Merci François, Guylaine, Gladys, Patrice, Michèle, Éric, Diane, Sandrine, Guy N. et Normand. Merci à Guy Bernier, directeur régional de Golf Canada au Québec. Nous lui souhaitons de profiter pleinement de sa retraite bien méritée. Merci aussi à notre président, Denis Loiselle, et aux membres de notre conseil d’administration.

Jean-Pierre Beaulieu, directeur général